Une action caritative remarquable

0
7

Il y a des personnes exceptionnelles qui commandent le respect.

Une telle personne est Sylvain Nobert, délégué de la Section locale 931 qui travaille au centre de tri de Purolator sur le boulevard Côte-Vertu, à Montréal.

Sylvain est un excellent travailleur et un délégué qui veille au mieux-être de ses collègues de travail. Par ailleurs, il compte une feuille de route très longue auprès de diverses œuvres caritatives.

« À l’âge de 18 ans, j’ai commencé à lever des fonds pour toutes sortes de causes, explique Sylvain Nobert. Je l’ai d’abord fait dans le but de socialiser, mais je me suis vite laissé prendre au jeu. »

En fait, on pourrait presque affirmer que, pendant un certain temps, Sylvain s’est consacré à temps plein à recueillir des fonds pour diverses fondations et œuvres caritatives, notamment Rêves d’enfants, la Fondation Charles-Bruneau et Leucan. Il considérait son travail rémunéré pour Purolator presque comme un passe-temps.

Un passe-temps à raison de 40 heures par semaine, il va sans dire…

« Sylvain est une des personnes les plus dévouées qu’il m’a été donné de rencontrer, explique Benoit Baillargeon, permanent syndicat de la Section locale 931 du syndicat des Teamsters. En plus des fonds qu’il amasse pour les jeunes malades, il porte à bout de bras le club social des travailleurs de Purolator – Côte-Vertu. Il est increvable. »

« La cause des enfants malades m’interpelle directement, fait remarquer Sylvain Nobert. Et puis, je me dis que ce que je fais aujourd’hui, quelqu’un d’autre pourra sans doute le faire pour moi un jour. Dans la vie, il faut apprendre à donner sans rien attendre en retour. »

Parlant de donner, Sylvain Nobert a recueilli près de 500 000 $ au cours des 25 dernières années!

« J’ai organisé des enchères, des soirées rétro, des levées de fonds par téléphone et des téléthons entre autres. Ce qui me stimule avant tout, c’est de toujours aller en chercher plus pour atténuer les souffrances des enfants. »

Pourquoi parle-t-on aujourd’hui de Sylvain Nobert? Parce que ça fait un quart de siècle qu’il veille au mieux-être de ses pairs. Et c’est une réalisation qui mérite d’être soulignée publiquement.

« Je suis moins actif depuis que j’ai adopté des jumeaux il y a quelques années. Je suis un père comblé, mais j’ai 48 ans et mes enfants me demandent pas mal d’énergie », dit-il en éclatant de rire.

C’est grâce aux Sylvain Nobert de ce monde que le syndicat des Teamsters occupe une place si importante et joue un rôle si influent dans la société.

Un syndicat, c’est bien plus que des conventions collectives et des griefs. C’est la somme de tous les Sylvain Nobert de ce monde. Sans eux, le syndicat des Teamsters ne serait pas si essentiel à la société canadienne.

Bravo à toi, Sylvain! Continue ton excellent travail!

-30-

Renseignements :

Stéphane Lacroix, Directeur des relations publiques
Cell : 514 609-5101
Courriel : slacroix@teamsters.ca